Menuisier de métier, François Denayrou est un « vieil » ami du Gabion et surtout l’un des premiers formateurs en menuiserie-charpente. Personnage atypique, touche à tout érudit à la fibre artistique, il a vu l’association grandir et ses formations évoluer. De passage sur le site d’Embrun pour animer un module « charpente traditionnelle » avec la promotion OPRP, il nous parle de bois, des compagnons, du travail de restauration et aussi d’une véritable sensibilité pour le dessin sous toutes ses formes… ou presque. Rencontre.
Bonjour François, est-ce que tu peux te présenter brièvement ?
Tu travailles à ton compte ? Sur quels types de chantiers ?
Qu’est ce qui te satisfait dans ce travail manuel finalement ?
Et alors le Gabion et la formation, sont arrivés comment ?
Quelles disciplines enseignes-tu pour la formation OPRP ?
Peux-tu nous dire ce que t’apporte le fait de former. Personnellement pourquoi tu t’y retrouves aussi ?

« L’homme pense parce qu’il a une main (ANAXAGORE 500 av. J.-C) »

Je reviens au dessin car je crois que c’est une de tes passions. Tu peux nous en dire un peu plus ?
Tu as également une pratique loisir du dessin me semble-il ?
Retour en haut